Rapatriement

Rapatriement

  • Soutien des demandes de rapatriement de nos compatriotes grâce au contact permanent avec le réseau des Ambassades et des Consulats de France de la Zone Andine

Le rôle du Comité d’entraide de Français rapatriés (CEFR)

Le rapatriement en France peut être décidé pour des raisons de grande difficulté dans le pays d’accueil.

Rapatrié en France par le Consulat ou y revenant par vos propres moyens, vous pouvezêtre pris en charge à l’arrivée, si vous le souhaitez, par le Comité d’Entraide aux Français Rapatriés (CEFR). Vous bénéficiez alors de la Solidarité nationale. C’est là une situation unique dans le monde, propre à la France et qui n’existe dans aucun autre pays développé.


La mission du CEFR : Bénéficiaire et contenu

La mission du CEFR, définie et officialisée par les pouvoirs publics à la fin de la deuxième guerre mondiale, est d’insérer en métropole les Français installés à l’étranger, venus ou revenus en France en raison de pertes de ressources et de biens consécutives à des évènements politiques, sociaux, économiques dans leur pays de résidence.
La mission d’insertion dévolue au CEFR est d’aider les Français pris en charge à accéder à un logement et à retrouver un emploi, de reconquérir leur autonomie et de se prendre en mains sans assistance, ce qui est la finalité de l’insertion.
Pour nos compatriotes âgés, qui ne sont plus en âge de travailler, le CEFR peut les orienter et les placer dans des établissements pour personnes âgées.



Un accompagnement jusqu’à l’autonomie

  • Accueil de nos compatriotes rapatriés sans ressources ni logement en France, dès la descente de l’avion
  • Visite médicale et première évaluation de leur situation administrative et professionnelle
au Centre d’accueil de Vaujours (Seine Saint Denis)

Dans quels cas peut on être pris en charge par le CEFR ?
Lors des rapatriements consulaires, c’est-à-dire décidés et organisés par les Consulats. Dans ce cas, le CEFR prend bien souvent les personnes en charge à Roissy à leur descente d’avion.

Les Français rentrés en France par leurs propres moyens orientés vers l’un ou l’autre des établissements du CEFR par les services sociaux, les associations de Français de l’étranger (dont l’UFE) ou le bouche à oreille. Ils ne sont pris en charge qu’après enquête pour s’assurer de leur situation d’indigence.



Comment procéder ?

Lorsque vous êtes dans votre pays d’accueil, rendez-vous au Consulat de France pour remplir un dossier d’accès au CEFR. Le Consulat examinera ensuite le bien-fondé de cette demande.
Si vous êtes déjà rentré en France par vos propres moyens, vous pouvez contacter directement le CEFR qui examinera votre demande.


Utile

CEFR
3, route de Courtry
93410 Vaujours
01 64 67 68 70
E-mail


En savoir plus:  CEFR  Maisons de retraites en France